Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venez à la découverte du merveilleux monde animal. Tout savoir sur tous les animaux, c'est ici et c'est pour vous !

L'indricothérium

Publié le 5 Février 2006 par Animofan in monde-animal

 L'INDRICOTHERIUM


 ORDRE

 FAMILLE

 GENRE ET ESPECE

 Périssodactyles

 Hyracodontidés

 Indricotherium transouralicum

 

 

 

DESCRIPTION:

L’indricothérium, connu aussi  sous l’appellation de baluchithérium, doit sa renommé au fait qu’il ait été le plus grand mammifère terrestre dans l’histoire du monde animal. En effet, cet animal, l’un des ancêtres des rhinocéros que nous côtoyons aujourd’hui, pouvait atteindre à peu près trois fois la taille d’un homme. Les restes fossilisés de ce géant préhistorique restant malgré tout assez rare, les paléontologues doivent se contenter des fragments d’os mis à leur disposition pour reconstituer son allure générale à l’aide d’ordinateurs. C’est en 1913, en Asie et plus précisément au Turkménistan qu’a été découvert le premier squelette fossilisé de cet animal, par le paléontologiste de nationalité russe Borissiak. Depuis cette date, beaucoup de temps s’est écoulé et d’autres recherches ainsi que de nouvelles découvertes nous permettent aujourd’hui de savoir que l’indricothérium  vivait il y a entre 20 et 35 millions d’années, sur le continent asiatique. On sait aussi que, bien qu’il s’agisse d’un des anciens rhinocéros préhistoriques, la tête du baluchithérium, allongée et surtout massive était dépourvu de cornes, comme pour la plupart des rhinocéros de cette époque. Sa bouche était équipé de lèvres supérieures mobiles, de grandes molaires qui  lui servaient à brouter et d’incisives prenant la forme de courtes défenses. Presque tout le poids de l’indricothérium était supporté par ses deux membres postérieurs, incroyablement puissants ; tandis que ses membres antérieurs, plus longs, augmentaient la hauteur de la tête. En revanche, étant donné que le cou du baluchithérium était plus court que ses autres membres, sans doute car un cou plus long ne lui aurait pas permis de supporter le poids de sa tête, il était incapable de brouter au sol et devait donc se contenter du feuillage des arbres.

 


Les restes fossilisés de baluchithérium sont rares.


 MODE DE VIE:

L’indricothérium a été le plus grand mammifère terrestre, puisqu’il pouvait mesurer près de 6 mètres. Pour son poids, la réponse est plus délicate, on estime que son squelette pouvait supporter jusqu’à 30 tonnes de masse corporelle, mais des études plus récentes propose une masse plus modérée de 11 tonnes. Dans tous les cas, il s’agissait bien là d’un géant puisque qu’il avait au minimum le double des proportions d’un éléphant d’Afrique, qui ne pèse que 6 tonnes pour 3 mètres de hauteur. D’autres points peuvent être mis en relation entre le baluchithérium et l’éléphant. En effet, comme chez les éléphants, les squelettes du baluchithérium sont constitués de grands os, larges et épais, indispensables pour assurer la solidité et la puissance de chacun des membres, sans quoi un tel poids ne pourrait être supporter. Les membres de l’indricothérium se terminaient par des doigts courts mais très épais, bien que contrairement à l’éléphant cette fois-ci, les pieds de l’indricothérium étaient plutôt longs, caractère hérité de ses ancêtres, petits animaux qui étaient beaucoup plus mobiles que lui. On peut aussi être pratiquement certain que le baluchithérium ne possédait pas de cornes comme pourrait le laisser penser le fait qu’il s’agisse de l’un des anciens rhinocéros. En effet, les cornes de rhinocéros sont constituées de kératine, une matière que l’on ne retrouve jamais car elle ne se fossilise pas mais on peut cependant repérer la présence de cornes grâce à des protubérances présentes sur le crâne de l’animal, or, les crânes de baluchithérium en sont dépourvus. Enfin l’étude de sa bouche confirme par sa dentition et ses lèvres supérieures qu’il s’agissait d’un animal herbivore, et laisse apparaître deux incisives transformées en petites défenses, certainement utilisées pour se défendre des prédateurs ou bien pendant les combats entre rivaux. Les autres mœurs de l’indricothérium sont certainement à rapprocher de celles de l’éléphant ou du rhinocéros. 

 


La gigantesque taille de l'indricothérium en fait le plus grand mammifère terrestre dans l'histoire du monde animal.

 

ALIMENTATION:

 L’indricothérium était un animal herbivore. Du fait sue son cou était plus court que ses pattes, il devait lui être impossible, ou tout du moins très difficile de se nourrir de l’herbe au sol. Heureusement, sa hauteur incomparable lui permettait d’atteindre le feuillage des arbres à à peu prés 8 mètres de haut, soit une hauteur similaire à celle qu’exploitent les girafes de nos jours. Ses membres antérieurs plus longs que ses membres postérieurs ne faisaient qu’augmenter la hauteur du port de tête. On peut aussi supposer que le baluchithérium devait posséder une lèvre supérieure mobile, pour lui permettre de brouter ces feuillages, comme en est muni le rhinocéros noir de nos jours. Les puissantes molaires de l’indricothérium, très proches de celles des rhinocéros actuels, confirment par ailleurs qu’il devait se nourrir de feuillage difficile à broyer plutôt que d’herbe tendre et facile à mâcher.  

 



Puisqu'il ne pouvait pas atteindre l'herbe du sol, le baluchithérium se contentait des hauts feuillages.

 

REPRODUCTION:

 Les fossiles de l’indricothérium ne sont pas nombreux, et loin d’être en assez grand nombre pour nous renseigner sérieusement sur son mode de reproduction. On ne peut donc qu’émettre des hypothèses, en supposant que la reproduction du baluchithérium ne devait pas être si différente de celle des grands mammifères terrestres d’aujourd’hui comme les éléphants ou les rhinocéros. Ainsi, en remarquant que la durée de gestation des mammifères de grande taille est importante, on peut supposer que celle de l’indricothérium devait elle aussi être importante, peut être deux ans puisque celle des éléphants n’en est pas loin. De plus, ces grands mammifères ont tous une fécondation interne et ne donnent naissance qu’à un seul petit, ce qui devait là aussi être très certainement le cas pour l’indricothérium.

 


Comme nos grands mammifères contemporains, l'indricothérium ne devait certainement donné naissance qu'à un seul petit à la fois.

 

 FICHE ZOOLOGIQUE

 

DIMENSIONS:


Hauteur au garrot : 5 - 6 m

Longueur : 8 - 9 m

Poids : peut-être jusqu'à 30 tonnes

 

 REPRODUCTION:

 


Maturité sexuelle : inconnue

Accouplements : saisons non déterminés, fécondation interne

Portée : très certainement 1 seul 

Gestation : inconnue, peut-être jusqu'à 2 ans

 

MODE DE VIE:


Régime: végétaux et feuillages à assez grande hauteur

Moeurs: certainement solitaire, broutait les hauts feuillages

ESPECES PROCHES:

Il existe plusieurs espèces de rhinocéros primitifs, mais ils étaient très différents les uns des autres, certains petits, légers et rapides, et d'autres beaucoup plus imposants, massifs et proche des hippopotames.
 


HABITAT:


En rouge
: aire de répartition des endroits où gissent des fossiles de baluchithérium.


REPARTITION:

L'indricothérium a vécu à l'Oligocène et au début du Miocène, soit il y a 20 à 35 millions d'années. Il habitait en Asie, dans des régions situées entre le Caucase et le Baloutchistan. Les quelques fossiles découverts laissent à penser que l'indricothérium vivait certainement dans des forêts et des savanes boisées. 


PROTECTION:


On ne sait pas vraiment si l'indricothérium était une espèce très répandue ou non, mais quoi qu'il en soit les reste fossilisés demeurent rares et peu nombreux.

 


 

 

Commenter cet article

Elena 20/09/2017 18:21

Bonjour et merci pour cet article complet et intéressant sur l'indricothérium. Je ne savais pas qu'il s'apelait aussi baluchithérium ! J'ai appris l'existence de cet animal grâce à l'émission en 6 épisodes "Sur la terre des monstres disparus". Dans le 3e épisode, on met en scène une maman indricothérium et son petit comme si on y était ! Je vous conseille de regarder l'émission si vous ne connaissez pas encore ! Et il y a aussi "Sur la terre des dinosaures" et "Sur la terre des géants" pour la période paléozoïque ! Ces documentaires sont passionnants et très vivants, bien que certains éléments sont de la pure supposition (comme la couleur des animaux) !
Belle journée à vous,
Elena

removal of adenoids 14/04/2014 10:51

That was an informative writ-up on the Indricotherium, also known under the name Baluchitherium! Their living habitat and style is quite different compared to other animals! It’s quite hard to find these animals now!

onizuka 28/09/2008 02:45

Bonjour, étant donné que vous êtes passionné des animaux, que vous êtes également engagé dans la cause de ces derniers, nous aimerions avoir vos réactions suite à un article écrit sur notre blog, par rapport à l'abandon des animaux, votre réaction nous serait très utile ainsi que vos conseils merci à vous.
www.todaynews.over-blog.com