Venez à la découverte du merveilleux monde animal. Tout savoir sur tous les animaux, c'est ici et c'est pour vous !

Le grillon champêtre

Publié le 27 Septembre 2005 par Animofan in monde-animal

 LE GRILLON CHAMPÊTRE


 ORDRE

 FAMILLE

 GENRE ET ESPECE

Orthoptères

 Gryllidés

 Gryllus campestris

 

 

DESCRIPTION:

Le grillon champêtre est bien connu pour son chant relaxant et insistant. Ce chant est produit par le frottement des ailes du mâle l’une contre l’autre, dont les nervures vont créer des vibrations amplifiées et donc audibles par l’Homme. Mais, celui-ci ne peut se faire entendre toute l’année car dés que les températures baissent, le grillon ne sort plus de son trou et passe une bonne partie de l’année en hibernation. On peut l’observer assez facilement pendant la belle saison, sur les talus chauffés par le soleil, et se rendre compte qu’il s’agit là d’un grand insecte noir équipé de deux longues antennes. Comme de nombreux insecte, le grillon champêtre possède deux pièces buccales, qui lui servent non seulement à se nourrir mais aussi à creuser le trou dans lequel il se mettra à l’abri toute l’année. Le grillon champêtre se déplace au moyen de saut, et pour accroître l’envergure de ceux-ci ses pattes postérieures sont extrêmement musclées. Elles peuvent dans certains cas l’aider à creuser le sol. A l’inverse, ses pattes antérieures sont fines et peu musclées. La paire fixée juste derrière la tête possède une particularité singulière, car c’est sur ces pattes que sont placés les organes auditifs du grillon champêtre. Par conséquent, pour recevoir et localiser les ondes sonores, le grillon doit orienter ses pattes de différentes manières.

 


Le grillon champêtre adore se réchauffer aux rayons du soleil.


 MODE DE VIE:

Le grillon champêtre fréquente les endroits ensoleillés, chauds, où la végétation n’est pas très importante et où il peut creuser facilement le sol. Il est important de savoir que s’il est vrai que le grillon champêtre possède des ailes, celles-ci ne sont que peu développées et il n’est en aucun cas capable de voler. Il est alors contraint de se déplacer en marchant, souvent même en courant. Pour esquiver quelques danger ou bien franchir certaines obstacles, le grillon est capable de faire de petits sauts, grâces à ses puissantes pattes postérieures. Grâce à celle-ci, mais aussi grâce à ses pièces buccales, le grillon se creuse un terrier, qu’il occupera pour hiberner et s’abriter en cas de danger. La femelle se voit contraint de le quitter lorsqu’elle atteint sa maturité sexuelle, dans le but d’aller se chercher un compagnon. Le mâle, lui, ne quitte pas son logement et ne s’aventure jamais loin de son entrée pour chanter et ainsi attirer les femelles. Si dans le cas où un mâle quitte malgré tout son terrier et en rencontre un autre, les deux rivaux se proféreraient des menaces et en viennent souvent à se battre, parfois même jusqu’à la mort.

 


Le grillon champêtre mâle ne s'aventure jamais bien loin de son terrier.

 

ALIMENTATION:

Le grillon champêtre est un insecte végétarien. Il n’est pas exigent sur les végétaux dont il se nourrit, d’autant plus que ses mandibules parviennent à découper n’importe quelle tige de graminée. Ainsi, le grillon champêtre consomme le plus souvent des feuilles, des graines ou même des racines. Dans certaines conditions, il lui arrive de dévorer d’autres petits insectes, dont les propriétés alimentaires sont très intéressantes car ils sont riches en protéines animales. Cependant, ce n’est pas fréquent et le grillon champêtre a plutôt tendance à se nourrir exclusivement des végétaux de son environnement.

 


Le grillon champêtre est pafois contraint de se contenter de l'herbe avoisinant son trou pour se nourrir.

 

REPRODUCTION:

 La femelle du grillon champêtre atteint sa maturité sexuelle dés qu’elle a terminé sa dernière mue. Elle quitte son terrier d’hibernation pour former un couple, cherchant et marchant jusqu’à ce qu’elle repère le chant d’un mâle et qu’elle le rejoigne. Si lors de la rencontre la femelle accepte le mâle, celui-ci lui projette du sperme à la base de l’ovipositeur, organe situé à l’extrémité de l’abdomen de la femelle. C’est grâce à cet organe que la femelle dépose ses œufs de mai à juillet. Elle enfonce dans le sol cet ovipositeur, se présentant sous forme d’une aiguille, et y dépose environ 200 œufs. Cers œufs pondus éclosent après trois ou quatre semaines d’incubation. La larve qui en sort ressemble à un ver, et elle mue très rapidement en un petit aptère de trois millimètres de long. Le jeune ressemble alors parfaitement à l’adulte, mais en miniature. Le jeune se hisse alors sur le sol, et ne pouvant pas encore creuser de terrier, il se cache sous les feuilles. Il mue sept ou huit fois avant d’atteindre sa aille adulte, et les fraîcheurs de l’automne le poussent à creuser son terrier d’hibernation, long de vingt centimètres environ. Lorsqu’il commence l’hibernation, il prend soin de sceller l’entrée de son tunnel pour ne pas laisser pénétrer le froid, et il n’en ressortira qu’au douceur du mois de mars. Arrivé là ; le jeune grillon champêtre mue encore deux fois et enfin devient un adulte, totalement apte à se reproduire.

 


Sur cette photographie l'ovipositeur de la femelle est parfaitement visible.

 

 FICHE ZOOLOGIQUE

 

DIMENSIONS:


Longueur : 17-25 mm

REPRODUCTION:

Maturité sexuelle
: à la fin de la dernière mue, soit vers l'âge de 10 mois

Accouplements: entre mai et juillet

Oeufs: environ 200 oeufs pondus un à un

Incubation: 3-4 semaines 

 

MODE DE VIE:

Moeurs
: solitaire, actif par forte température

Régime: feuilles, graines, racines, quelques autres petits insectes

Chant: répétement inlassable de "cri-cri"


Longévité: 10 mois avant de devenir adulte, seulement 3 ou 4 mois une fois ce stade atteint

ESPECES PROCHES:

Il existe une multitude d'espèces de grillons, sans compter les criquets et les sauterelles qui lui ressemblent aussi.


HABITAT:


En rouge
: aire de répartition du grillon champêtre.


REPARTITION:

Il est présent dans tout l'ouest, le centre et le sud de l'Europe. On le rencontre aussi dans le nord africain et l'ouest de l'Asie.


PROTECTION:


Le grillon est largement répandue, mais ses populations ne sont pas régulières d'un lieu à un autre. Ses populations sont donc en diminution, car il était autre fois beaucoup plus abondant.

 


 

Commenter cet article

virginie Marchal 13/05/2011



Il me semble qu'un grillon se soit installé dans la caisse à bois près de ma cheminée. Il "chante" plusieurs fois par jour. Je crains fort qu'il n'y  trouve aucune femelle à son goût...


Que faire ?


Est-ce lui le "grillon du foyer"?



(Clovis Simard,phD) 13/02/2012


Blog(fermaton.over-blog.com).No.7. - THÉORÈME LIMITE-  LE DÉCÈS DES SUPERSTARS ??

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 24/05/2012


Blog(fermaton.over-blog.com).No.7. - THÉORÈME LIMITE-  LES SUPERSTARS ??

femme russe nantes 31/10/2012


La nature est pleine de merveilles. C'est un fait.

saya ngouonimba 05/09/2013

bonjour je souhaite recevoir des informations sur les grillons, surtout les clés de détermination

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog