Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venez à la découverte du merveilleux monde animal. Tout savoir sur tous les animaux, c'est ici et c'est pour vous !

Le phalanger-renard

Publié le 11 Juillet 2005 par Animofan in monde-animal

 LE PHALANGER-RENARD


 ORDRE

 FAMILLE

 GENRE ET ESPECE

 Marsupiaux

 Phalangéridés

 Trichosurus vulpecula

 

 

DESCRIPTION:

Le phalanger-renard est l’un des marsupiaux les plus répandus dans son aire de répartition. Il s’agit d’un petit animal nocturne intriguant, qui s’adapte aussi bien aux faubourgs boisés qu’en pleine forêt. Le phalanger-renard est un animal arboricole, très agile pour grimper et escalader les arbres. Sa fourrure laineuse est épaisse, et peut posséder des couleurs très diversifiées. C’est d’ailleurs pour sa fourrure que le phalanger-renard a été massivement chassé pendant la grande récession de 1931. Aujourd’hui encore il continue à être chasser pour celle-ci, mais cette chasse devient de plus en plus rare. De plus, le phalanger-renard est un animal rusé qui sait déjouer de nombreux pièges destinés à le capturer ou à le tuer. Par ailleurs, il n’hésite pas aller ravager les jardins de banlieues, à dénuder les arbres de son environnement et à aller voler des détritus ou autre nourriture dans les greniers des maisons et même dans les campings. Pour repérer sa nourriture, le phalanger-renard possède un odorat et un toucher extrêmement développé. Son ouïe aussi est très développée et lui permet d’être alerté au moindre danger. La main du phalanger-renard possède cinq doigts griffus, ce qui lui permet de saisir la nourriture dans sa paume humide afin de la manger plus facilement. Les pieds sont très semblables aux mains, et permettent au phalanger-renard de s’agripper aux branches sans aucune difficulté. De plus, en pleine nature, le phalanger-renard use très souvent de sa longue queue touffue et préhensile, exactement comme un cinquième membre. L’extrémité de celle-ci ne possède pas de poil afin de faciliter l’adhérence aux branches, et de ce fait, le phalanger-renard est un animal très agile qui peut atteindre n’importe quelle feuille ou n’importe quel fruit sur un arbre.

 


Le phalanger-renard n'hésite pas à aller voler de la nourriture en plein camping.


 MODE DE VIE:

Le phalanger-renard possède un corps adapté à l’escalade des arbres. En effet, ces pieds comme ses mains sont humides pour faciliter l’adhérence aux branches ; et sa queue est préhensile ce qui nous donne souvent l’occasion de le voir suspendu la tête en bas. Cette queue aussi est prévue pour faciliter l’adhérence aux branches des arbres, puisque son extrémité n’est qu’une zone de peau nue où les poils ne poussent pas. Le phalanger-renard est un animal arboricole, c’est à dire qu’il passe la majorité de son temps au sommet des arbres. Ainsi, c’est là qu’il dort et qu’il mange. Cependant, contrairement aux écureuils, le phalanger-renard ne saute pas d’arbre en arbre et préfère passer par le sol pour changer de tronc. Il est toutefois capable de descendre tête en bas le long de l’arbre. Le phalanger-renard n’est pas un animal très dynamique et il peut même être plutôt paresseux. Ainsi, il s’expose souvent aux rayons du soleil pour être exposé à la chaleur qu’il apprécie, et il peut passer des heures entières à nettoyer sa fourrure. Lorsque le temps est froid, le phalanger-renard se roule en boule et dort plusieurs jours, sans toutefois réellement hiverner. Le phalanger-renard est un animal sédentaire et solitaire ; La femelle possède un territoire de 10000 m² mais celui du mâle peut atteindre 30000 m². Le territoire est indiqué et délimité par des excréments, mais il est rare que le phalanger-renard ait à le défendre. Si un intrus s’y aventure tout de même, le phalanger-renard se montrera agressif envers son rival en poussant des sifflements, des grognements et même des aboiements, mais il est rare que les deux phalangers en viennent à se battre.

 


Le phalanger-renard est un animal arboricole nocturne.

 

ALIMENTATION:

 Le phalanger-renard part se nourrir durant la nuit, en recherchant de quoi manger depuis le crépuscule jusqu’à l’aube. En une seule nuit, il peut parcourir 2,5 km pour trouver sa nourriture. Il la recherche à l’aide de ses sens très bien développés, et notamment avec son odorat et son toucher; tandis qu’il surveille s ’il n’est pas en danger à l’aide de son ouïe très fine. Le phalanger-renard se déplace avec grande agilité au sein des arbres, et mange feuilles et insectes qu’il trouve. Il peut aussi fouiller les nids et voler les œufs ou dévorer les oisillons. Le phalanger-renard consomme aussi beaucoup de gui, une plante saisonnière parasite. Mais il peut aussi se nourrir de pousses, de fruits et de fleurs, et parfois même de plantes toxiques. Le phalanger-renard est donc principalement végétarien, excepté les œufs, oisillons et cadavres dont il se nourrit occasionnellement.

 


Grâce à sa queue préhensile, le phalanger-renard peut se nourrir au sommet des arbres sans aucune difficulté.

 

REPRODUCTION:

 Les accouplements du phalanger-renard débutent au mois de mars et se poursuivent jusqu’au mois de mai. Le couple ne reste ensemble qu’un mois tout au plus, ce qui permet au mâle de féconder deux ou trois femelle proche de son territoire. La gestation est très brève et ne dure que 17 ou 18 jours. La mère donne naissance à un unique petit. Comme chez les autres marsupiaux, le bébé est minuscule. Il ne pèse pas plus de 1 gramme et doit se hisser au milieu de la fourrure de sa mère sur une distance de 7 centimètres pour rejoindre le marsupium. Si cette distance nous paraît insignifiante, elle ne l’est relativement pas pour le jeune phalanger-renard qui mettra au moins 7 minutes pour la parcourir. S’il se perd, il sera condamné à mourir mais un autre jeune naîtra très peu de temps après pour le remplacer. Une fois dans la poche de sa mère, le jeune phalanger-renard s’agrippe à l’une des tétines et ne la lâche plus. Durant tout le temps où le jeune se trouve dans la poche, une sécrétion spéciale est produite par la mère pour l’empêcher de se dessécher. Ce n’est qu’à partir de 5 mois que le jeune phalanger-renard quitte la poche de sa mère, et bien qu’au début il puisse y retourner de temps à autre pour avoir chaud ou se rassurer, il deviendra vite indépendant et complètement autonome.

 


Le jeune phalanger-renard devient autonome vers l'âge de 5 mois.

 

 FICHE ZOOLOGIQUE

 

DIMENSIONS:


Longueur: corps: 35-55 cm
queue: 25-40 cm

Poids: mâle: 4,5 kg maximum
femelle: 1,5-3,5 kg

 

REPRODUCTION:

Maturité sexuelle: 1 ans

Accouplements: de mars à mai

Gestation: 17-18 jours, plus 5 mois dans la poche

Portée: 1 seul jeune

 

MODE DE VIE:


Moeurs: arboricole, sédentaire, solitaire, nocturne

Régime: gui, feuilles, fleurs, fruits, insectes, oeufs, oisillons, cadavres


ESPECES PROCHES:


Il existe plusieurs autres espèces de phalangers, tel que le phalanger-renard du nord: Trichosurus arnhemensis, le phalanger de montagne: T. caninus. Il existe aussi les couscous du genre Phalanger et le possum à queue écailleuse: Wyulda squamicaudata.


HABITAT:

En rouge: aire de répartition du phalanger-renard.


REPARTITION:


Le phalanger-renard se rencontre dans la quasi totalité des régions boisées d'Australie, de Tasmanie mais aussi de Nouvelle-Zélande où il fut introduit en 1858. Il est très répendu en Australie centrale et orientale, mais il est remplacé par une autre espèce dans les Territoires du Nord.


PROTECTION:


Aujourd'hui, le commerce de la fourrure n'est plus à la mode et ne fait plus grande recette, du coup la chasse du phalanger-renard a nettement diminuée. Les effectifs sont parfois devenus si nombreux que les hommes sont obligés de prendre des mesures pour limiter la population de cet animal. C'est notamment le cas en Nouvelle-Zélande, où le phalanger-renard a été introduit en 1858 et où on en dénombre aujourd'hui plus de 25 millions.

 


 

Commenter cet article

bisounours 01/04/2009 11:41

trop laid on dirai un rats et aussi a un chiwawa ta raison mais ca reste trop laid

mlaure 22/10/2008 19:42

C'est super mignon... en fait j'ai un chinchilla, et je cherchais à savoir s'il y avait un animal qui pouvait lui ressembler : il y aurait comme un petit air de famille. Superbes les photos et les explications.

Rouky la veto 05/03/2006 20:16

Il est tout mignon, voleur dans les camping mais mignon quand même...

cleomede 19/08/2005 20:30

Il est tout mignon! On a envie de le prendre pour lui faire un calin
Bises

cleomede 06/08/2005 20:22

Je ne connaissais pas, merci
A plus